Bien vieillir avec la sophrologie

Bien vieillir avec la sophrologie

Le vieillissement réussi semble être celui où la personne se maintient en état d'activité, continue à avoir des projets, à faire des choix et occupe une place dans la société.

Le vieillissement réussi semble être celui où la personne se maintient en état d'activité, continue à avoir des projets, à faire des choix et occupe une place dans la société.

Une vraie démarche existentielle

Bien que se mettant à l’oeuvre précocemment, le processus de vieillissement se fait facilement oublier pour ne se rappeler à notre conscience qu’à certains moments particuliers de notre existence.

Ces moments sont caractérisés souvent par des ruptures familiales (départ des enfants, décès, etc..), ruptures sociales (retraite..) ou des remises en cause personnelles (divorce, maladie).

Mal vieillir, c’est commencer à se mettre en situation d’échec, « ne plus avoir sa place ».

Le tracas accentue l’anxiété, le repli sur soi, rend hypocondriaque, génère la perte d’estime et conduit lentement à la dépression.

En y opposant l’apprentissage de la détente, le renforcement des structures de la personnalité et de la capacité de relativiser la perte des capacités, de la confiance en soi, la sophrologie caycédienne dans sa démarche existentielle trace une voie royale au bien vieillir.

Une vraie démarche existentielle

Bien que se mettant à l’oeuvre précocemment, le processus de vieillissement se fait facilement oublier pour ne se rappeler à notre conscience qu’à certains moments particuliers de notre existence.

Ces moments sont caractérisés souvent par des ruptures familiales (départ des enfants, décès, etc..), ruptures sociales (retraite..) ou des remises en cause personnelles (divorce, maladie).

Mal vieillir, c’est commencer à se mettre en situation d’échec, « ne plus avoir sa place ».

Le tracas accentue l’anxiété, le repli sur soi, rend hypocondriaque, génère la perte d’estime et conduit lentement à la dépression.

En y opposant l’apprentissage de la détente, le renforcement des structures de la personnalité et de la capacité de relativiser la perte des capacités, de la confiance en soi, la sophrologie caycédienne dans sa démarche existentielle trace une voie royale au bien vieillir.

Bien dans son corps et dans sa tête

Etre bien dans son corps, être bien dans sa tête, bien dans la société, réaliser un équilibre entre monde extérieur et monde intérieur, entre intellectuel et manuel (pensée et action), individuel et collectif est le gage d’un vieillissement harmonieux.

La sophrologie va apporter un sentiment de vie en activant les capacités qui sont propres à chacun et en restant acteur de sa vie avec autonomie et dignité autant que possible. La notion de plaisir sera aussi abordée ainsi que le maintien du lien social, la reconnaissance du regard des autres sur soi afin d’être non seulement en harmonie avec soi, mais aussi avec les autres. On abordera aussi les notions de passé, de présent et de futur afin d’aller chercher les éléments positifs du passé, la conscience du présent qui se vit à chaque instant et activer des petits projets de vie future.

Bien dans son corps et dans sa tête

Etre bien dans son corps, être bien dans sa tête, bien dans la société, réaliser un équilibre entre monde extérieur et monde intérieur, entre intellectuel et manuel (pensée et action), individuel et collectif est le gage d’un vieillissement harmonieux.

La sophrologie va apporter un sentiment de vie en activant les capacités qui sont propres à chacun et en restant acteur de sa vie avec autonomie et dignité autant que possible. La notion de plaisir sera aussi abordée ainsi que le maintien du lien social, la reconnaissance du regard des autres sur soi afin d’être non seulement en harmonie avec soi, mais aussi avec les autres. On abordera aussi les notions de passé, de présent et de futur afin d’aller chercher les éléments positifs du passé, la conscience du présent qui se vit à chaque instant et activer des petits projets de vie future.